Uber roi. Vers la fin du salariat ?

Les chauf­feurs Uber, par exem­ple, ne sont pas des sala­riés. Ce sont des indé­pen­dants, qui tra­vaillent sous le sta­tut d’auto-entrepreneur. Ce n’est pas un choix de leur part, c’est une obli­ga­tion de l’entreprise afin de pou­voir tra­vailler pour elle. Cette rela­tion de plus en plus dis­tan­te entre cer­tains employeurs et ceux qui tra­vaillent pour elles pose ques­tion. Allons-nous vers une fin du sala­riat ?